Livraison: Livraison gratuite sur toutes les commande supérieure à GBP £56.58.

2022 Emile Erckmann 1822-1899 & Alexandre Chatrian 1826-1890 - Séries

Séries
GBP £2.70
Prix officiel garanti
(Article ajouté au panier)
Autres produits émis
Séries
GBP £2.70
Collectable
GBP £5.66
Détails techniques
  • 23.05.2022
  • 40,85 x 40,85 mm
  • €2.86
Thématiques
À propos Emile Erckmann 1822-1899 & Alexandre Chatrian 1826-1890

Le visuel du timbre est une illustration datant de 1876 dessinée par le journaliste, originaire de Gironde, Charles GILBERT-MARTIN (1839-1905). Ce dessin est un hommage rendu aux deux écrivains ERCKMANN & CHATRIAN. Ils sont ici représentés sur une pile de livres reprenant leur différents écrits avec, à leurs pieds, une couronne de laurier. Outre le dessin, Charles GILBERT-MARTIN a écrit, et peint aussi des natures mortes. Émile Erckmann est né le 20 mai 1822 à Phalsbourg, entre l’Alsace et la Lorraine. Non loin, à Soldatenthal, dans les Vosges, Alexandre Chatrian voit le jour le 28 décembre 1826.Leur rencontre et leur amitié datent de 1847. C’est le début d’une extraordinaire aventure littéraire. Le succès ne vient pas tout de suite: Chatrian entre à l’administration des Chemins de fer de l’Est et Erckmann poursuit sans conviction des études de droit à Paris. Erckmann écrit, Chatrian corrige et se démène pour faire publier les œuvres à Paris. Dix ans après leur rencontre, quelques contes paraissent en feuilleton dans des journaux parisiens. Erckmann n’aime pas séjourner à Paris et retourne à Phalsbourg dès que possible, Chatrian apprécie la vie parisienne, les deux amis se complètent admirablement. Finalement, en 1860, L’Illustre Docteur Mathéus est un très gros succès de librairie. La vraie carrière littéraire est lancée et se confirmera d’année en année. Leurs héros, humbles gens d’Alsace-Lorraine, se nomment Madame Thérèse (Madame Thérèse, ou Les Volontaires de 92), Joseph Bertha (Le Conscrit de 1813, Waterloo), Michel Bastien (Histoire d’un paysan) ; ils nous racontent, à leur manière, l’histoire de la Révolution et de l’Empire. Les ouvrages, romans, contes, essais, publiés le plus souvent par Hetzel, sont également traduits dans plusieurs langues. Après la défaite de 1870, Erckmann, optant pour la France, doit s’exiler de sa ville natale. Leurs publications vont se faire l’écho de la détresse des provinces perdues rattachées à l’Empire allemand. Une brouille, orchestrée par Le Figaro, va les séparer en 1889. Chatrian meurt peu après, le 3 septembre 1890. Erckmann passe ses dix dernières années à Lunéville, où il continue d’écrire et de publier. Il y décède le 14 mars 1899.

[lire plus]